La lecture 8

Posté par xufei le 25 décembre 2017

Le Petit Prince (fragment)

A Léon Werth  

Je demande pardon aux enfants d’avoir dédié ce livre à une grande personne.

J’ai une excuse sérieuse: cette grande personne est le meilleur ami que j’ai au monde.

J’ai une autre excuse: cette grande personne peut tout comprendre, même les livres pour enfants.

J’ai une troisième excuse: cette grande personne habite la France où elle a faim et froid. Elle a besoin d’être consolée.

Si toutes ces excuses ne suffisent pas, je veux bien dédier ce livre à l’enfant qu’a été autrefois cette grande personne.

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. (Mais peu d’entre elles s’en souviennent). Je corrige donc ma dédicace:

A Léon Werth
quand il était petit garcon 

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans.

Quelque chose s’était cassé dans mon moteur, Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours.

Mes opinions

C’est le fragment de Le petit prince, on le connais très bien. Je commence à lire ce livre peu à peu. Il y a quelques phrases qui ont très simple mais impressionants, comme

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, spécialement pour grandes personnes. Le petit prince vit dans le planet avec son amour et son coeur, et il est parfois solitaire, on peut voir soi-même sur le figure de petit prince. Enfin, j’espère que tous les princes pourront trouver leurs petits roses.

Laisser un commentaire

 

Grand Maître Marabout Vaudo... |
Caoqiuwen |
Yunyunzhang |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jiangzhaoxuan
| Liangguizi
| Xutianyang